Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2011

Il ne faut pas dire "Fontaine..."

...Car voyez-vous, finalement, ce tableau j'y suis revenue. Il m'a été dit que les omoplates étaient trop aigues, bizarres.

Mais oui, c'est vrai, qu'est-ce que j'ai dans les yeux ?

Alors je les ai adoucies.

Et puis on m'a dit que les graphismes blancs du fond sont trop blancs et qu'ils "mangent" le sujet. C'est peut-être bien vrai, mais pour l'instant ils sont restés en l'état et le tableau est exposé avec quelques autres pour ma petite exposition annuelle à l'Office du Tourisme de ma ville, pour tout le mois de novembre !

2011 Affiche KiwiAnonyme.jpg

Et maintenant on verra bien si cette modeste exposition drainera les foules...

 

27/10/2008

Ne me jette pas

Je vous propose d'aller visiter une exposition de groupe à laquelle je participe. Ma participation consiste en un tableau huile/collage. Ceux qui fréquentent mon photo-blog ont déjà pu le découvrir.

Vingt-et-un artistes ont participé à cette exposition, avec une œuvre chacun. Beaucoup de créativité dans ce groupe. Nous faisons trois expos par an dans le même lieu, sur un thème différent à chaque fois, je vous en ai déjà souvent parlé dans différentes notes.

Cette fois-ci le thème était : Ne jetez rien, c'est de l'art plastique ! Et vous pourrez voir ici ce que ça donne :

http://amandedouce13.spaces.live.com/

J'étais peu inspirée par le recyclage de déchets en oeuvre d'art.
Cependant, traînait dans mon atelier une vieille toile dix fois remaniée, un de ses avatars se trouve d'ailleurs photographié dans ce blog-photo :

http://lesphotosdamande.blogspirit.com/archive/2007/07/25...

Je gardais aussi des morceaux réussis de quelques dessins ratés, divers objets de provenances multiples...tous éléments dont je ne savais que faire et que je n'arrivais pas à jeter. Comme s'ils me disaient "Ne me jette pas..."
Et voilà comment, sur ma toile ratée, j'ai organisé tous ces éléments en collage. Mon premier collage...Il a fallu beaucoup réfléchir, harmoniser, intégrer...La couleur m'a beaucoup aidée.

http://lesphotosdamande.blogspirit.com/


Je ne suis pas une fana de l'art contemporain, les habitués de ce blog le savent, mais de me frotter à des artistes qui en sont familiers cela me permet d'enrichir ma culture et de mieux comprendre.
Inmanquablement, je reste dans le figuratif, l'abstrait pour moi est totalement ...abstrait. Et cela me fait rire quand de soi-disant artistes prétendent faire de l'abstrait, ceci afin d'échapper à la nécessité de faire des efforts pour atteindre une représentation figurative convaincante.
Les artistes qui ont participé à cette expo ont du talent et présentent parfois, sur d'autres thèmes, des oeuvres qui prouvent qu'ils ont toutes les cordes à leur arc, y compris celle du figuratif. Mais ils savent aussi s'en échapper.
Ils m'ont intégrée à leur groupe il y a quelques années, et je fais tout ce que je peux pour être à la hauteur. C'est stimulant !

Devant ces œuvres, certains me disent qu’ils n’éprouvent aucune émotion. On a tout à fait le droit de ne rien ressentir, mais il faut, à mon avis, rester curieux.
Dans cet expo, il y a un fil conducteur, c'est le thème : "Ne jetez rien, c'est de l'art plastique...". Et toutes les oeuvres tournent autour de ces trucs qu'on jette tous les jours.

Mon oeuvre préférée, c'est celle des sachets de thé que l'artiste a collectionnés au long des jours, qu'elle a assemblés en un collage minutieux et évocateur. On peut penser au temps qui passe, on peut penser aux petits moments agréables quotidiens vécus en buvant une tasse de thé, on peut penser à l'accumulation de ces déchets qui envahissent la planète. Elle a complété sa création avec un vieux rond de bois dont les couleurs sont en harmonie avec celles des sachets de thé, et qui évoque aussi beaucoup de choses, et au milieu elle a rajouté un vieux panier métallique utilisé par son pêcheur de mari pour les petits poissons ou les escargots de la cargolade catalane. Seulement il est percé, alors il est devenu inutile, on le jette ? non, on le colle au millieu du rond de bois et voilà trois sortes de déchets réhabilités : papier, bois, métal.

AllDSCF0233.jpg


Allez, à vous ! Laissez-moi un petit commentairequi me dira ce que vous pensez de l’expo, et si une des œuvres vous a particulièrement plu ! ;-)))