Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2006

Trois expositions

Le temps passe tellement vite, que je me rends compte que je ne vous ai pas tenus informés de mes actualités.
Trois expositions m’ont occupée ce mois de novembre !
Une petite expo perso que je fais chaque année à l’Office du Tourisme, je n’ai exposé que des nus.

medium_AllDSCN2254.jpg


La deuxième a été organisée par la municipalité pour tous les peintres de la ville, 47 exposants ! C’était une expo très agréable, mais qui n’a duré qu’une semaine, c’est trop court. Quelques photos.

medium_Mon_petit_coin.jpg

Mon petit coin

medium_Public_interesse.jpg

On s'intéresse

medium_Unpublicnombreux.jpg

Un public nombreux

La troisième est encore à l’affiche et a pour thème « La Terre », un tableau pour chaque artiste. C’est un concours. Voici la peinture que j’ai proposée.

medium_AllAnDSCN2263.jpg

La fuite en Egypte

Et ce sera terminé pour 2006.

Et maintenant il faut que je travaille en vue des expositions 2007 !

21/10/2006

Thèmes

Notre groupe, avec lequel j’ai exposé sur le thème « Plis, rides et ondulations », va se réunir en décembre pour en choisir trois autres pour l’année 2007.

Chacun apporte ses idées, et on discute, on élimine, on trie, on choisit, on vote…

medium_AnAllConcertation.3.jpg

"Concertation" de Amande

Et alors, à chaque fois je panique un peu et j’essaie de voir ce que je vais bien pouvoir faire pour tel ou tel sujet.
Parfois, il arrive qu’un thème choisi dans l’enthousiasme fasse un flop. Il y a alors peu d’œuvres à exposer, les organisateurs s’angoissent et se jurent bien qu’à la prochaine assemblée générale ils seront plus réalistes et exigeants…
Parfois, au départ, beaucoup disent : « Pour ce thème-là je ne participerai pas : qu’est-ce que je pourrais bien en faire ??? »
medium_An-Isa-bleu3.jpg

Thème "Bleu" de Amande

C’est un peu ce qui s’est passé pour « Plis, rides et ondulations », et pourtant, finalement, quel succès ! quelle abondance de propositions pleines d’originalité et de richesse !

Alors, je me creuse la tête pour trouver des idées.
Il faut que ce soit suffisamment précis pour que l’exposition présente une véritable unité, et suffisamment ouvert pour que les imaginations se libèrent et que tous les talents s’expriment.
Et si vous m’aidiez ? Suggérez-moi des idées de thèmes, j’arriverai à la réunion avec une gerbe d’idées et tout le monde sera étonné de voir comme le web peut enrichir la vie d’une association !!!
medium_AnAllDSCN1375.jpg

Thème "les petits riens"
"Bouches", de Amande


Je compte sur vous !
Et merci d’avance !

07/10/2006

Plis, rides et ondulations

Hier soir avait lieu le vernissage de l’exposition collective à thème « Plis, rides et ondulations ». Beaucoup de créativité de la part de la trentaine de participants, une très intéressante exposition !
On pouvait voir évidemment pas mal de drapés et de personnages ridés… Des abstraits superbes, ondulants et plissés, des trompe-l’œil variés, un foisonnement de réalisations plastiques très intéressantes.
Ambiance festive du vernissage, avec la prestation d’une ravissante danseuse de flamenco gracile et passionnée, qui a terminé sur une « sévillane » torride.

C’était pour cette expo que j’avait préparé ce tableau dont je vous ai mis un détail dans ma précédente note, vous demandant de deviner ce qu’il représente.
Une personne parmi les commentateurs (Laurence) a deviné…c’était le détail d’un chien Shar-Peï. Mais il n’était pas tout seul sur ce tableau qui présentait une famille animale recomposée… Accompagnant le Shar-Peï, une chatte Sphinx (chat à peau nue), et son petit.
Voici l’objet, qui a eu un gros succès à l’exposition et fait rire beaucoup de gens :

medium_AnAllDSCN2034.jpg

Je prépare un diaporama de l’évolution de ce travail, que je publierai bientôt. Mais avant il va falloir que je fasse le ménage dans mes albums pour récupérer un peu de place…
Très bientôt !
J’attends vos réactions…

19/08/2006

Quand le peintre devient modèle

Lundi dernier, le Directeur de l’Atelier m’avait demandé de poser pour les peintres. J’ai accepté, car je pensais que c’était une expérience à vivre.
Je m’y suis préparée consciencieusement… J’ai réfléchi à la façon dont j’allais m’habiller. Il fallait que je sois moi-même, et il m’avait demandé « de la couleur » pour stimuler les artistes.
Je suis arrivée vêtue d’une robe brune décolletée, et pour la couleur, j’ai mis par-dessus une longue chemise légère multicolore. J’avais des sandales d’été rouges à haut talon compensé. Je me suis assise dans le grand fauteuil préparé pour moi, et pour stimuler encore l’œil des artistes, j’ai disposé sur les accoudoirs des écharpes rappelant les couleurs de la chemise.

medium_AllAnDSCN1746.jpg

Poser pendant deux heures et demie avec une seule pause d’un quart d’heure à mi-course, cela me faisait un peu peur. Mon dos souffrirait-il ? Mes cervicales tiendraient-elles le coup ?
Pour le dos, aucun problème, le fauteuil est hyper-confortable. Mes cervicales ont accusé la durée, mais c’était supportable. Non, ce qui a souffert le plus, ce sont…mes chevilles ! J’étais assise, mais mes jambes à demi-étendues donnaient à mes pieds une position cambrée qui me vient naturellement, mais qui, à la longue…

Mais enfin, c’était très supportable, en bougeant de temps en temps les jambes pour soulager mes pauvres chevilles. Et je suis arrivée au bout de la séance sans fatigue particulière.
Et je me suis beaucoup amusée à voir autour de moi (tout en fixant toujours le même endroit pour ne pas bouger) les artistes suer sang et eau pour peindre mon portrait.
Pour voir le résultat de leur travail, rendez-vous ici (Dans la colonne de gauche, cliquez sur "Quand le peintre devient modèle", et admirez le travail !):
http://amande13.blog4ever.com/blog/photo-52448.html?id=52...
Dans la colonne de gauche, cliquez sur "Quand le peintre devient modèle", et admirez le travail !

09/08/2006

Suite à ma note « Gros seins »

Suite à ma note « Gros seins » (http://amande-douce.blogspirit.com/archive/2006/07/02/gro...), voyez que ça marche… medium_Flore.3.jpg

Statistiques des visites sur mon blog à partir d’un moteur de recherche :
(NB : je ne suis pas responsable de l'orthographe utilisée...)

Gros seins 27,91%
seins 8,14%
nues dans la peinture 4,65%
peintre de visage 4,65%
desseins de nus 3,49%
mosaiques 3,49%
modeles peintures africains 2,33%
peinture 2,33%
peinture nu 2,33%
aquarelles vigne bouteilles vin 1,16%
blog seins 1,16%
blogs osés de filles en bas 1,16%
bougonne 1,16%
comment nettoyer pinceaux peinture huile 1,16%
dessin paysage viticole 1,16%
enfant modele 1,16%
expo peinture 1,16%
gros sein 1,16%
gros seins amateur 1,16%
gros seins gratuit 1,16%


Au total, les mots « gros seins » ont aiguillé 40,69 % des visiteurs venus par l’intermédiaire d’un moteur de recherche… Blogueurs, blogueuses, vous savez ce qui vous reste à faire !!!

Erratum, errare humanum est ! (suite de la note "Le Concours")

Je n’y suis pas obligée, mais je tiens à rectifier, car en fait je n’avais rien compris !
Avec "Concertation" j’ai bien eu le prix « Scènes de vie », mais mon deuxième tableau "Tabagie" est arrivé en deuxième position de cette même catégorie…
Le prix « Création contemporaine » a été attribué à un autre peintre… Cela m’apprendra à arriver à l’heure quand je participe à un concours…Lol !

Je me disais aussi…

A remarquer que dans la liste du « Prix du public », "Concertation" arrivait en 5ème position, et "Tabagie" dixième. Ceci sur 139 tableaux exposés !

18/07/2006

Ma bougonne aux gros seins

Je ne vous ai pas raconté comment avait été accueilli mon pastel inachevé.
Je me suis retrouvée au mini-vernissage de cette mini-exposition avec quelques artistes locaux, dont plusieurs m’étaient peu connus. Mes copines, qui d’habitude participaient à ce raout villageois étant absentes ou ayant déclaré forfait, je me suis retrouvée isolée au milieu de ces braves gens, tous natifs du village ou presque, et qui se connaissent depuis la maternelle, alors que moi je suis une pièce rapportée (depuis 28 ans quand même).
Je me suis sentie tout de suite mal à l’aise.

Enfin, le doyen des peintres et sa femme sont charmants, et ils ont fait un effort visible envers moi pour m’englober dans le cercle. Et puis, il y a aussi une autre femme, peintre romantique, qui est adorable. Ce sont les seules personnes qui me tutoient, comme on se le fait entre artistes…

J’ai observé les gens présents, et j’ai bien vu que mon portrait ne les intéressait pas du tout, et il faut dire qu’il détonnait parmi les paysages plus ou moins chromos, les natures mortes bien léchées.

medium_AllDSCN1625.jpg

Je n’étais pas la seule à surprendre. Les collages et montages photo d’un jeune artiste plein d’originalité n’ont guère eu les faveurs (à part les miennes…le rouge et le vert y dominaient, j’adore ces complémentaires…) des gens du cru.
Et je dois dire de surcroît que le photographe local présentait une série de jeunes filles tatouées au bas du dos, assises toutes en ribambelle dans un cadre oblong, à la fois très pudiques, et aussi très provocantes, et qui ont eu un certain succès (très mérité !) : dans ma petite ville, les nus qui plaisent le plus sont ceux où on ne voit ni les seins, ni les fesses… Le dos uniquement ! (Egon Schiele serait pour eux très choquant, si toutefois ils le connaissaient…)
medium_SchieleNuallongejambes.2.jpg

Egon Schiele - Nu allongé les jambes écartées.


Et je n'y expose jamais mes nus les plus osés.
medium_AllDSCN0310.jpg

Amande - Nu éros N°3.

Après les discours d’usage vite expédiés, la photo traditionnelle, nous sommes allés dehors boire un coup dans la chaleur de l’après-midi finissant, et j’ai définitivement constaté que ma bougonne était une incomprise. Personne ne m’a fait le moindre petit compliment.

C’est pour cela qu’elle fait cette tête-là !


Mais hier soir, j’ai revu la peintre romantique, et elle m’a dit gentiment qu’elle aimait beaucoup mon portrait. Je la sais sincère, cela m’a fait très plaisir. Mais de toutes façons je suis contente d’avoir exposé ma bougonne, parce que, à moi, elle me plaît, et à beaucoup d’entre vous aussi, vous me l’avez dit…

10/07/2006

De l'amour et du vin

Le vernissage dans les rues du village s'est très bien passé. Cette fois-ci, ma toile a super bien été accrochée sur le grand mur de la coopérative vinicole, dans un endroit très passager, je suis contente.

J’ai encore eu cette surprise de découvrir ma toile toute petite sur ce grand mur, alors qu’elle était si grande dans mon atelier… elle mesure 1,5 mètre sur 1 mètre

medium_o-AllDSCN1601.jpg


J'ai eu beaucoup de compliments. Même mes collègues artistes étaient unanimes, et de certains un compliment vaut de l'or, car ils en sont avares, et leur avis me tient à coeur, car ainsi je me sens reconnue par des gens qui ont consacré leur vie à l'art. C’est vraiment un plaisir que les gens me disent qu’ils ont aimé.

J’ai remanié mes albums pour en créer un nouveau qui décrit les étapes de sa création, depuis la maquette de départ, jusqu’à son aboutissement.
http://amande-douce.blogspirit.com/album/de_l_amour_et_du...

Maintenant, à vous de me dire ce que vous en pensez !

02/07/2006

Gros seins

Je sais, on me dit que je suis partout et que je n’arrête pas d’exposer.
Eh bien, encore une expo…
Mais c’est une minuscule petite expo des artistes, en majeure partie des amateurs, qui habitent dans ma ville et exposent un mois chacun tous les ans à l’Office du Tourisme. Et j’en fais partie.

Pour l’été, l’Office organise une expo spéciale où chacun affiche une seule œuvre.
J’ai choisi, après bien des hésitations, de mettre ce pastel que vous connaissez peut-être déjà si vous suivez mes notes ( note du 17 04 2006 intitulée "Pastel inachevé") :
http://amande-douce.blogspirit.com/archive/2006/04/index....
J’ai un peu redessiné la partie inachevée, mais je ne l’ai pas mise en couleur. J’ai trouvé un joli cadre bleu. Je ne sais pas si cela plaira à mes concitoyens, car il n’est pas très conventionnel.

medium_AnAllDSCN1624.jpg

On verra bien !

Au passage, remarquez le titre que j’ai mis à cette note. Il est justifié par le modèle que j’ai portraituré, mais je l’ai fait exprès : il paraît que cela fait venir du monde sur un blog, ce genre de « mot-clé ».
On verra si c’est vrai !

Et je m’amuse en pensant à la déception des amateurs de gros seins, les mateurs du net, qui vont atterrir sur ma bougonne au bonnet noir… et aux gros bonnets !

S’ils sont malins, ils pourront toujours se consoler avec mon album de dessins de nus…

11/06/2006

Mes vernissages de juin

Mes vernissages se suivent et ne se ressemblent pas du tout !

Vendredi, c’est l’exposition de groupe dont le thème est : « Gros Plan ». Terme photographique qui a bien inspiré les peintres.
Une bonne vingtaine de participants a planché et produit des œuvres originales et créatives. C’est un bon groupe d’artistes, dont beaucoup sont professionnels, et qui apportent leur folie, leur fantaisie, leur poésie, dans une jolie galerie installée dans une maison ancienne très typique de la région.
Les vernissages ici sont toujours très festifs et attirent beaucoup d’amateurs d’art. On boit du vin rouge et on mange du pain bis tartiné de délicieux pâtés, des olives piccolines, et les inévitables chips à gogo. C’est très convivial et tout le monde est content. Difficile de voir les œuvres si on arrive un peu tard, tellement la foule se presse et déborde jusqu’à l’extérieur. Mais tout de même, contrairement à bien d’autres vernissages, tous s’intéressent, et les œuvres sont examinées, commentées…
Quelques exemples ?
Zoom sur un cœur de coquelicot, sur une guirlande de petites bouteilles d’essences de plantes (en trompe-l’œil), sur un corps de jeune homme (un peu timide, le zoom, à mon avis…), sur un beau visage d’africain orné de peintures de cérémonie (ou de guerre ?)… Installation d’un mannequin habillé de… grands plans architecturaux drapés et froissés comme une robe de mariée. Chaque présentation est différente et le dispute aux autres en originalité.
Voici ma participation :

medium_RegardsMail.JPG
REGARDS

Samedi, c’est mon exposition en solo à Cucugnan. Changement total d’ambiance. D’abord, je suis la seule artiste en point de mire, je me sens donc beaucoup plus… exposée ! Ensuite, ce n’est pas dans mon environnement habituel et je sais que mes amis risquent d’être fort peu nombreux à se déplacer jusque-là.
Ce n’est pas totalement l’inconnu tout de même, puisque je connais Otto, le président de l’association d’artisans qui m’a invitée, depuis près de trente ans. Et que certains autres membres de l’association me sont également connus, bien que perdus de vue depuis des années.
J’arrive de bonne heure (pour une fois…) avec l’intention d’aider pour le vernissage, mais je vois que tout est bien organisé, que chacun s’affaire et je me sens un peu empruntée dans mon petit tailleur pantalon mauve et mes escarpins, alors que tous sont vêtus beaucoup plus « cool » !
Je monte voir l’expo qui est installée au premier étage, et je suis un peu contrariée de voir qu’un grand meuble vitrine en haut de l’escalier est resté vide, alors qu’il devait présenter des poteries originales. J’apprendrai plus tard que les fameuses poteries n’ont pas été cuites à temps et qu’elles seront installées plus tard. Dommage, car cela donne un peu l’impression d’arriver dans un grenier… Heureusement , dans la deuxième salle, l’autre meuble vitrine a été rempli, lui, de jolies céramiques ornées de nus, œuvres de Otto. Dans cet espace, je n’ai accroché que des nus, donc cela s’harmonise tout à fait bien.
medium_AllDet1DSCN1513.jpg

medium_AllDet3DSCN1515.jpg

medium_AllDet4DSCN1522.jpg

Otto me présente à des visiteurs qui s’intéressent à mon travail et me posent des questions sur les œuvres présentées. Cela me fait plaisir de parler avec eux. Puis, le Conseiller Général du canton arrive, Otto est très content d’une visite tellement honorifique pour son association. Nous bavardons un moment à bâtons rompus avec cet élu qui semble se préoccuper de la peinture comme de sa première culotte, mais qui pose quelques questions polies. On sent qu’il est là en représentation officielle auprès de ses électeurs, et tout cela n’a rien que de très normal, c’est le système qui veut cela. Je suis satisfaite de voir que Otto est content de cette visite, c’est bon pour l’image de l’association !

Les invités commencent à arriver. L’ambiance est très différente de celle du vendredi. Quelques artistes de ma connaissance sont présents. Je retrouve avec plaisir une peintre que je ne vois pas assez souvent, très chaleureuse et qui est venue en voisine. Nous papotons un bon moment. Les autres gens sont des touristes qui passaient par là, et des personnes invitées par l’association : des artisans, des viticulteurs, des agriculteurs… Mais en fait, ils sont tous ou presque des « étrangers » qui se sont installés dans le coin, séduits par le charme des paysages audois. Adeptes du retour à la terre des années 70, ceux qu’on appelait les « hippies » (ce sont eux que je connais : Monique, la chevrière, par exemple, si courageuse et tenace, que je reconnais tout de suite), ou jeunes fraîchement débarqués qui veulent vivre ici autrement que dans les villes de grande solitude…
Les habitants de Cucugnan, eux, ne se sont pas déplacés…Pas un élu de ce village non plus… Otto est vexé.
Il nous invite à venir sur la charmante terrasse-jardin où les tables ont été dressées. Il fait un petit discours sympa. J’ajoute un petit mot de remerciement, et hop ! Santé !
On peut boire du vin, bien sûr, mais aussi de l’hydromel, (tiens tiens ! je vais goûter ! ) et des sirops inattendus. Des plateaux offrent des tranches de pains d’épices ornées d’un petit fromage de chèvre frais, une généreuse pizza, des petits gâteaux je-ne-sais-pas-à-quoi, mais délicieux…rien que des choses inhabituelles, cuisinées par les associés.
Et pas du tout de chips !…
Au passage, je retrouve une vieille connaissance perdue de vue depuis plus de 15 ans…C’est fou ce qui se passe comme trucs dans cette petite fête !

Vendu vous dites ? Eh bien non, je n’ai rien vendu, malgré tous les compliments et interviews divers des visiteurs.
Pas grave…je reste « accrochée » jusqu’au 30 septembre…