Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2012

Quelques nus encore

 

art,artiste,dessin de nu,femme,encre,aquarelle

art,artiste,dessins de nus,femme,encre,aquarelle

 

art,artiste,dessin de nu,femme,encre,aquarelle

 

Commentaires

Est-ce un effet de la perspective, Chère Amande, mais vos nues sont toujours un peu "athlétiques" du bas. Mollets et cuisses de sportives et les pieds aussi, larges (le modele au chat ne souffrirait-elle pas de cette maladie qui relève le gros orteil et dont j'ai oublié le nom). Par contre le haut du corps est plus gracile.
Mais ce n'est plus le cas des "quelques nues encore". Sans doute la perspective n'est-elle pas la même mais est-ce un nouveau modèle? Oserais-je le dire sans passer pour "coincé", les poses "cuisses écartées" me gènent plus qu'elles ne me troublent? Comment faire pour demander cette pose? Par contre les fesses...quel régal!
Magnifique "lumineuse présence", qui donne envie de jouer avec elle comme avec une balle de tennis...ce qui n'est pas vraiment le cas de la duègne en rouge qui régenterait votre atelier si vous la laissiez faire.
Rêveuse (ou absente), étrangère, la jeune femme à la poterie nous retient. Les mains sont fines (elle est le modèle pas le potier) le foulard reprend et souligne la pose des bras. Le vert, assez peu fréquent chez vous (me semble-t-il) s'impose, évidemment. Aperçue dans la médina, l'étranger ne serait-il pas plutôt nous?
Merci Amande.

Écrit par : François | 07/06/2012

ça y est , j'y suis enfin arrivée ... tout ce travail !! je suis émerveillée, mais il faut encore y passer du temps , j'ai , rapidement vu quelques blogs qui me plaisent aussi .. je reviendrai !!
à vendredi CATOU

Écrit par : catou | 08/06/2012

Cher François, j'adore quand vous dissertez sur mes travaux ô combien imparfaits...Mon modèle n'a pas de maladie des doigts de pied (je vois de quel modèle vous parlez...), elle bouge beaucoup ses orteils pour éviter les crampes et j'aime les saisir quand ils sont en mouvement, ça change des doigts de pieds tout bêtes posés sur le sol ! lol
Les poses impudiques ne sont pas imposées aux modèles, elles se les choisissent toutes seules, et je dois dire que cela ne me trouble guère, je dessine un sexe exactement comme je dessine une oreille. Je sais François que vous comprenez ce que je veux dire...
La jeune femme à la poterie est si douce, elle fait l'unanimité !
Et la duègne en rouge est une femme adorable que je connais depuis 20 ans...mais ce jour-là elle posait de façon "royale" et nous en imposait à tous. J'ai peint sa transformation...;)

Écrit par : Amande | 08/06/2012

Ravie de ta visite, Catou ! Reviens chaque fois que tu en auras envie !

Écrit par : Amande | 08/06/2012

Les commentaires sont fermés.