Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2009

Substitution

AllDSCN5564.jpg

Pour une exposition à thème, je devais peindre sur une toile de format 120 x 30. Format très allongé et un peu bizarre que je n’avais jamais utilisé.
J’avais fait deux portraits l’un au-dessus de l’autre, une femme d’abord, puis un homme, très typé oriental, genre « Fayoum », qu’elle semblait dominer malicieusement. Je n’étais pas très satisfaite du résultat, mais, prise par le temps, je n’avais pas pu recommencer autre chose. Je l’ai donc proposé à l’exposition, et il a été accepté.



Mais une fois l’exposition passée, j’avais laissé ce tableau en vue dans mon atelier. Je voulais le modifier et transformer cette scène un peu sibylline. J’avais pensé à un truc comme Judith et Holopherne, la belle attrapant les cheveux du pauvre homme décapité. Il fallait donc ensanglanter le cou et le bas du tableau, et changer l’expression de la jeune femme, un peu trop folâtre. Quelques bijoux pour la couleur locale…cela pouvait se faire.
Mais plus j’y pensais et plus cette idée me paraissait ringarde…Le thème a déjà été traité par de grands peintres…me confronter à eux me semblait assez prétentieux.

judith.jpg

Allori

judith-holopherne-1909.jpg

Klimt

Et puis les portraits de l’époque « Fayoum » sont si beaux, et le mien était plutôt moche.

Fayoumx3.jpg

Portraits du Fayoum

Gimp2009_03070008.JPG






Alors j’ai tout recouvert de mon noir fatidique afin de repartir sur tout autre chose. Ayant soif de peinture à l’huile et manquant de supports, j’ai décidé d’utiliser cette toile pour quelques pochades vite exécutées…J’ai préparé un découpage pour faire comme une pellicule de film…Et je me suis dit que j’allais y faire des portraits rapides, deux par séance, c’est à dire chaque portrait finalisé en une heure. L’urgence me stimule et m’oblige à aller à l’essentiel.




Voilà le résultat. Il n’y a que le dernier portrait qui a été fait « normalement », en deux heures, et en plus il était plutôt raté, et j‘ai dû le reprendre après, alors que pour les quatre premiers je n’ai rien retouché !


Franchement, je ne pense pas que ce dernier soit le meilleur.

J'espère vos commentaires, vos critiques, vos réflexions...

Commentaires

Chère Amande,
Non seulement vos tableaux me réjouissent (et je vous trouve trop sévère pour le dernier portrait, boudeur ou dubitatif), non seulement vous nous expliquez votre technique (et vos doutes) mais en plus vous nous invitez à découvrir ces émouvants portraits du Fayoum.
Vous nous êtes bien précieuse, chère amie.
Amitiés. François
trouvé sur internet: http://www.meublepeint.com/fayoum.htm

Écrit par : François | 22/03/2009

François, vous me faites rougir de plaisir !
Les portraits du Fayoum sont merveilleux. Je les ai découverts très tôt, en même temps que tous les grands peintres que j'aime toujours.
Et j'ai eu le bonheur d'en voir quelques uns dans une exposition. Je n'ai pas été déçue.
Et si je les fais partager dans mon blog, c'est que reste en moi indéfectiblement la fibre pédagogique...;-)))

Écrit par : Amande | 22/03/2009

chère Amande,
c'est avec plaisir qu'on suit ta quête artistique, passer du thème initial au second montre ta liberté d'esprit et le souffle de créativité qui te porte. De plus ton blog est vivant, actuel , témoigne de ta curiosité et vient éveiller la nôtre.
Belle série de portraits pour laquelle ma préférence va à ta fière Africaine, sans rejeter pour autant la mâchoire volontaire du dernier modèle, ni le regard plein de défi du premier. Amusant de tomber dans la foulée sur le titre du film ...

Écrit par : Sylvie | 22/03/2009

Très intéressant de suivre ta recherche, Amande ; les questionnements, les pistes suivies, les solutions trouvées que tu détailles généreusement, nous font participer à ta démarche. Je ressens surtout ton plaisir à peindre ces visages ; encore une belle oeuvre.
J'ai pilonné google de demandes sur ces incroyables portraits du Fayoum dont la facture est tellement moderne, et que tu m'as fait découvrir, grand merci. bises

Écrit par : JaK | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.