Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2008

Star portrait

Voici un moment que je ne suis venue publier sur ce blog !
Je suis étonnée toujours de voir un nombre assez régulier de visiteurs passer voir ce blog, et de constater qu’il s’y laisse un nombre de commentaires si restreint.

Je voulais vous parler d’une série d’émissions que j’ai découverte par hasard, un dimanche et dont j’ai regardé trois opus.
Cette émission s’appelle « star-portraits ». Le principe est intéressant. Il est très bien décrit dans ce post :

http://www.ciao.fr/Star_Portrait_France_5__Avis_1120366

Regardez bien toute la page.

En tant qu’artiste pratiquant le portrait devant modèle vivant, je peux ajouter à ce descriptif enthousiaste quelques réflexions personnelles.

J’ai eu trop l’impression que la plupart des artistes peintres choisis pour faire le portrait de la « star » laissaient passer le temps de pose, pourtant long (trois heures au total) sans s’investir vraiment sur leur tableau. J’avais chaque fois une sorte de frustration de les voir patiner sans avancer. Il me semblait que, sachant qu’on allait les laisser prendre des photos en fin de séance, ils comptaient trop sur ces photos pour finaliser l’œuvre dans l’intimité de leur atelier.
Alors que moi qui pratique cet exercice chaque semaine devant un modèle vivant, je m’acharne à utiliser chaque seconde du temps de pose pour construire, mettre bien en place, affermir, affiner mon travail, et que je ne suis jamais si contente que lorsque le portrait est pratiquement terminé à la fin de la séance ! (qui ne dure que deux heures et quart....)

0e9f29c380ede0f00e58c4899fc73cdd.jpg

Portrait de Kiwi

Plusieurs de ces peintres n’ont d’ailleurs pas caché qu’ils ne travaillaient pratiquement jamais devant un modèle vivant, et se servaient de photos pour créer leurs toiles.

Et je trouve ça très dommage. Une seule artiste semblait rompue à l’exercice, c’était Magali Cazot :

http://www.magalicazot.com/galerie/index.php?cat=1

Le portrait qu’elle a fait de Bruno Solo n’était, à mon avis, pas très convaincant, mais au moins elle n’a pas repris une toile neuve pour travailler à partir d’une de ses photos, comme l’ont fait les autres peintres de cette même séance. Elle a poursuivi dans son atelier le tableau-même qu’elle avait entrepris en présence du modèle.

Evidemment, cela se discute. Puisque la photo existe…Les plus grands ont utilisé ce support comme point de départ d’une œuvre.

Mais enfin j’ai la faiblesse de penser que rien ne vaut la présence d’un modèle vivant, qui bouge, dont les traits se creusent et se révèlent au cours de la séance. Peindre d’après une photo ne me paraît pas aussi passionnant, pas aussi vibrant. Surtout si l’exercice consiste à faire une copie-conforme de cette photo.

Dans le fond, tous les vendredis, je le fais mon star-portrait, même si les modèles que je peins ne sont pas des célébrités !