Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2007

Afrique

Je me suis inscrite pour participer à une exposition dont le thème est « Afrique ». C’est une expo qui a lieu tous les ans, organisée par une association qui agit au Burkina-Fasso. A chaque fois, l’invité d’honneur est un peintre ou plasticien africain.
J’avais envie, mais je ne savais pas trop quoi faire. Il y a deux ans, j’avais déjà participé à cette manifestation et exposé plusieurs portraits à l’huile, et des aquarelles, ainsi qu’une statue. Pas question de ressortir les mêmes œuvres, il faut du nouveau !

medium_AllAllDSCN1639.jpg

R'Eve d'Afrique. Terre cuite, par Amande.

Pendant des semaines je me suis creusé la tête. Rien ne me tentait…

J’a vécu en Afrique quelques années de ma jeunesse, et elle m’a laissé des souvenirs magnifiques.
Les marchés colorés sous les flamboyants explosant de fleurs rouges qui, chaque jour se renouvelaient, et dont les corolles jonchaient le sol. Je les ramassais, et je frottais doucement le plus gros des pétales, un tégument léger se décollait, et je soufflais doucement dans l’espace ainsi ouvert : un coup de pouce recollait la petite membrane, et j’obtenais ainsi un minuscule ballonnet que je faisais voler en soufflant dessous. Jeu puéril qui permettait des défis, des concours à qui ferait voler le plus haut, le plus longtemps, la fragile nacelle…
Les femmes au port de tête royal, aux boubous colorés, portant sur leur reins leurs bébés noués dans dess pagnes multicolores. Les enfants joyeux jouant dans la poussière auprès des cases. Les hommes se mesurant aux dames, le soir venu, ou frappant sur leur djembé et entraînant dans la danse la famille et les voisins.

medium_AnDanseuses.2.jpg

Danseuses

Plein de belles images que je suis incapable de recréer sur la toile ou le papier, sans un support concret.

J’ai donc été à la pêche aux photos sur le net. J’ai tenté une composition à partir de quelques unes de ces photos, mais j’avais déjà fait cela…ce n’était pas amusant.

medium_AnMarche.jpg

Marché au Tchad

Et puis j’ai trouvé…Depuis quelques mois je travaille assez souvent au pastel. Je fais des portraits, et je suis parfois frustrée de n’avoir pas besoin de certaines de mes craies aux couleurs chatoyantes, qui sont trop vives pour traduire la peau de mes modèles.
Alors j’ai eu le tilt : les boubous…les pagnes…Les femmes africaines les coordonnent en ensembles audacieux et lumineux…Et j’ai commencé à tracer une silhouette, et à l’habiller de tissus exubérants. Et voilà, un régal ! Mes pastels violets, turquoise, fuschia, orange, bleu outremer, rouge violent…une symphonie colorée et joyeuse naît sous mes doigts.

J’ai fini le premier. J’en ferai trois….
Vous les verrez bientôt…