Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2006

Jalouse ? Moi ?

Je suis allée ce soir au vernissage de l’exposition d’une artiste très connue dans ma région. Elle a même exposé à Paris l’an passé, dans un lieu prestigieux. C’est une artiste qui a pignon sur rue. Je ne voulais pas manquer cela, car j’aime son travail et je n’avais rien vu d’elle depuis quelques années.
Elle travaille, elle aussi, devant modèle vivant, et j’aimerais beaucoup avoir son talent.

Je ne suis pas restée longtemps et je suis rentrée déçue.

Pas restée longtemps, parce que je n’aimais pas l’ambiance. Toute la bourgeoisie locale était là. Je n’ai rien contre, mais franchement, j’avais l’impression qu’ils étaient venus pour qu’on les voie, pas pour voir. Il est de bon ton dans la région d’avoir, accroché à son mur, un tableau de cette artiste. En particulier un nu de dos, sa spécialité. medium_foule2.jpg
Tout le monde papotait en grignotant les tartines de pain bis tartinés de tapenade ou de yaourt au cumin. Peu de gens regardaient vraiment les tableaux… Enfin, j’ai eu cette impression.
Et je ne connaissais presque personne.

J’ai été déçue, parce que tous les tableaux se ressemblaient. Et tous ressemblaient à ceux que j’avais vus à une précédente exposition de cette artiste. Une forte impression de déjà vu me poursuivait. Et le choix délibéré de présenter des œuvres toutes dans les tons de rouges ou de terres me gênait aussi . Je cherchais au moins un beau bleu… Et puis aussi l’impression que chaque tableau avait été fait devant le même modèle féminin. Un visage aigu au regard baissé, des mains trop grandes, des pieds très bien dessinés, mais trop grands aussi…Un peu systématique tout ça. L’impression d’une déclinaison de dessins et d’huiles à peine différents les uns des autres. Pas de surprise, pas de choc visuel.

C’est délibéré ? Ah bon…
C’est pour faire une expo cohérente ? Ah bon…

C’est magnifique, c’est vrai. Mais on dirait qu’elle ne cherche plus, qu’elle est arrivée au bout, qu’elle refait tout le temps le même tableau…
Elle a trouvé son style, c’est sûr. Sa facture est très personnelle. Elle n’a pas son pareil pour croquer une attitude, créer une ambiance, rendre de somptueux drapés. Beaucoup de métier. Mais c’est toujours le même propos, les mêmes regards jetés au sol, la même composition : personnage au centre, petite tête, grandes mains maniérées projetées en avant, posées sur les genoux de la dame, robe au jupon abondant remplissant les deux tiers du tableau.

Bouh ! Déçue !

Mon mari me dit que je suis tout simplement jalouse.
Ben peut-être…medium_Je_boude_.2.jpg

J’ai oublié de vous dire son nom ? Ah oui, tiens !

Vous allez penser que j’aurais pu vous mettre en illustration un ou deux tableaux de cette artiste ?
Je vous assure que j’ai cherché sur le net. Je n’en ai trouvé qu’un. Et il est trop beau.

Après tout, je ne vois pas pourquoi je lui ferais de la pub, à cette dame !

Commentaires

il est souvent curieux d'observer les gens dans les vernissages....y aurait-il une risque contagieux de mondanite aigüe...le vernissage est mondain...et le vernissage est-il utile? sous cette forme je n'en suis pas certain... je préfère souvent voir les choses tranquillement...seul donc...et plus serein. Mais il faut que chacun y trouve "son compte"...la peinture, souvent, est accessoire...elle est le décor pour d'autres enjeux...qui me dépassent un peu. l'apparat, le pouvoir, l'intérêt...le folklore bourgeois...je leur laisse, et moi je garde le plus beau...la peinture.
Comme toi.
Nous sommes de la même planète, et ouf! on n'est pas les plus nombreux...a+ LA JALOUSE... :-)

Écrit par : christophe | 02/09/2006

Cette artiste aurait-elle perdu sa créativité ?

Boude pas trop longtemps douce Amande , tes tableaux t’attendent et j’ai à mon tour envie de devenir jalouse ;-)

Écrit par : La demoiselle sur sa balançoire | 03/09/2006

De mon point de vue, ce n'est pas de la jalousie, ton mari se trompe... en tout cas, je pense. Puisque tu commence ton récit, en disant tout le bien que tu penses de cet artiste et j'ai ressenti de la sincérité dans tes mots. Non, je pense et cela nous arrive à tous, d'aimer beaucoup un artiste (en ce qui me concerne, dans le monde de la musique et du cinéma) de le suivre à travers son art, et de dire de bonne foi "cette fois-ci, je n'ai pas aimé ce qu'il (elle) a fait". C'est je pense qui t'es arrivée dans cette expo.

Écrit par : alienamour | 04/09/2006

mais moi, j'aurais voulu que tu me montres ce dont tu parles....
Ce ne sont pas ceux qui ont le plus de succès qui sont les plus talentueux.....(ça me convient tres bien cette petite phrase! hi!hi!hi!!!)

Écrit par : chen | 07/09/2006

Christophe, peut-être, en effet , que le vernissage n'est qu'un évènement "mondain" où le goût de la peinture tient peu de place. Mais parfois on y fait des rencontres intéressantes et on y trouve des gens sincères qui préfèrent les tableaux aux cacahuètes...

Demoiselle sur la balançoire, que ta visite me fait plaisir ! smack !

Alienamour, je crois que cette artiste gâche son talent en oubliant la passion au profit du commercial...

Ma Chen, je te reconnais bien là...:-)

Écrit par : amande | 08/09/2006

On peut être déçue sans être jalouse. Avoir un avis contraire à celui de la "masse" est somme toute très courrant (surtout en ce qui me concerne).

Je comprends que revoir un téableau qui ressemble à celui accroché juste avant n'entraîne l'entousiasme.

Au fait, comment elle s'appelle ?
;-)

Écrit par : Laurence | 08/09/2006

les vernissages........j'adore! en general pas pour l'artiste..ou ses oeuvres....mais surtout pour les gens qu'y assistent........je prends souvent des super photos...et ça m'amuse....un peu....de voir le théatre...la mise en scène, etc....Si j'arrive a parler à l'artiste c'est super, mais je ne reste pas longtemps, je ne mange pas les petits fours...je connais personne....(j'espere pas remarquer un jour qu'on me prend en photo!..................:)..........)

Écrit par : Catalina | 13/09/2006

bonjour,
alors que se passe-t-il ? tu nous boudes, pas de nouvelle.....
j'espère lire de nouveau des notes et la suite de ton parcours artistique. moi je viens de faire ma première expo, je n'ai pas vendu snif snif, mais ce n'est pas grave j'en fais trois autres au mois de novembre, croisons les doigts et puis il faut que je me fasse connaître
bon week-end malgré le mauvais temps
Odile

Écrit par : Odile | 16/09/2006

ho ben tu sais quoi??? j'adore quand tu boudes Amande!!
:-))

mdr!

et plus serieusement, j'ai remarqué effectivement que les artistes qui réussissent ont plutot tendance à redire souvent la meme chose au final, comme pour exploiter le filon qui les a fait connaitre jusqu'au moment où cela devient QUE du commercial...

Mais bon, je ne savais pas que tu étais raleuse boudeuse comme ça! ho pinaise, j'adore!!

Écrit par : coco | 14/10/2006

BRAVO ! Amande douce, je vue ton site et j'aime beaucoup tes dessins et peintures sur la femme africaine.

Persida

Écrit par : Persida | 21/10/2006

Yes, c'est tout le problème de l'art et de la création.
De l'acte artistique qui comme le disait si bien Jean Dubuffet est psychotique. C'est tout le problème de l'épanouissement artistique, et c'est peut être encore plus vrai en littérature...
En tout cas c'est une très belle critique artistique !

Écrit par : LaPorteSansPorte | 08/11/2006

Les commentaires sont fermés.