Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2006

Recyclage

Recyclage
Préparant une expo, j’ai fait l’inventaire de mes toiles stockées dans un grand placard.
J’ai retrouvé avec plaisir et une certaine surprise certains de mes tableaux, dont on ne peut pas dire que je les avais oubliés, mais que je n’avais plus en tête.
Occasion de mettre de côté certains d’entre eux pour les recycler. Parce que, faute de place, j’ai décidé il y a déjà plusieurs mois, de ne plus acheter de toiles. Je recycle. Je ne garde que ceux qui me semblent intéressants ou pour lesquels j’ai un faible parce qu’ils ont marqué une étape dans mon travail, ou parce qu’ils me plaisent, tout simplement.
Cela m’oblige à sélectionner, ce n’est pas un mal, je ne m’appelle pas Picasso, lui, il gardait tout…
Comment je fais ? Je recouvre la peinture d’une couche de noir (1 bleu de cobalt + ½ terre de sienne brûlée). Pendant une période, je recouvrais d’une couche de vert, j’en ai fait une série comme cela, mais je suis revenue au noir. Au tout début, j’utilisais d’une couche de blanc, mais on voyait l’ancien tableau à travers, ou il fallait une couche épaisse, longue à sécher. Je sais que certains repeignent directement sur l’ancien tableau, mais moi je n’aime pas. Je fais toujours un dessin assez rigoureux au départ, même s’il est succinct, et le fait d’avoir l’ancien tableau visible me trouble, me brouille la vue, fausse mon dessin. Je n’arrive pas à en faire abstraction. Et puis la présence des couleurs de cet ancien tableau m’influence, et je veux être totalement libre de mon orientation pour le nouveau tableau.

J’aime peindre sur un fond noir, je vois mieux mes couleurs. Les irrégularités, aspérités, provoquées par l’ancien tableau sur la surface, me plaisent. Elles se retrouvent parfois à des endroits incongrus et créent une surprise. Certains aiment travailler sur une surface lisse, ce n’est pas mon cas. J’aime que la peinture s’accroche au passage sur les anciennes traces. Cela fait aussi qu’au milieu de la couleur reste une ponctuation noire aléatoire qui me plaît.

Ce goût du terrain accidenté m’a amenée à strier sur certaines toiles la couche de peinture noire que je posais pour recycler. Je strie avec un peigne. Et quand je peins par-dessus je me régale…

En ce moment je travaille au pastel, mais avec toutes ces toiles que je vais recycler, je vais bientôt reprendre l’huile !
Le pastel, c’est bien, mais l’huile, quel pied !!!

Commentaires

moi aussi je recycle! je mets une couche d'enduit , mais pas partout, et les endroits non recouverts vont faire surgir des mondes nouveaux!
en avant pour une nouvelle série de créations...Dis donc, ma chère! j'aime bien celui que tu nous montres en gros plan! je le connaissais pas celui-là! coquine va.....
bises, ma loutre!
chen

Écrit par : chen | 28/03/2006

... je n'ai jamais encore vraiment eu le temps en dehors de mon travail de peindre surtout que la technique me manque.

Une petite aquarelle par ci par là le soir tard il y a déjà quelque temps, avec des livres pour apprendre.

Mais je ne désespère pas ... j'ai TOUT le matériel possible et l'envie incessante ...

en attendant ce jour, je reviendrai chez vous sentir et rêver devant vos "peintures"...

Écrit par : sylvie | 30/03/2006

Des oeuvres très intéressantes et riches de techniques. Les céramiques sont une réussite. Comme vous j'apprécie de travailler sur un relief. Je le crée avec un isolant industriel qui sec ressemble à de la lave. Cela donne des oeuvres qui selon le thème ont un côté volcanique.

Vous appréciez l'huile. Je préfère l'acrylique qui permet un travail plus rapide qui correspond plus à ma démarche. La lenteur du séchage de l'huile n'est-elle pas une entrave à votre spontanéité ?

Écrit par : Pascal | 03/04/2006

Chere Amande, désolée, mais je vais me servir de ta maison pour poser une question à Pascal:
monsieur, pourquoi ne peut on pas laisser de commentaire sur ton blog ?? j'en viens, et y est trouvé des choses tres interessantes, je voulais vous dire que je n'avais pas le temps de m'y attarder ce matin, mais que j'allais revenir tres bientot pour prendre le temps de me promener chez vous!
si nous avons des remarques a faire, doit on vous les mailer ??
Amande: tres rapidement, les photos des érosions sont faites dans le temps . C'est le meme sujet qui s'use avec les intempéries, et le temps qui s'écoule.
:-))

Écrit par : coco | 03/04/2006

Mais je t'en prie, chère Coco, fais cocomme chez toi ! ;-))

C'est vrai, Pascal, on ne peut pas laisser de commentaires sur ton blog. Alors je m'en vais t'écrire directement, tu l'auras voulu.

Écrit par : Amande | 03/04/2006

Les commentaires sont fermés.